Fiche métier
Plâtrier-plaquiste

Sa mission

Le plâtrier-plaquiste réalise la pose de cloisons, complexes de doublage, de plafonds en plaque de plâtre ou terre cuite. Il assure également l’isolation thermique et acoustique et la protection contre l’incendie.

Le plâtrier-plaquiste a acquis une double compétence portant sur la mise en œuvre :
– de produits « humides » posés de manière traditionnelle : briques, carreaux de briques, carreaux de plâtre et plâtres;
– de produits « secs », impliquant le montage d’éléments préfabriqués : plaques de plâtre, complexes de doublage et matériaux associés aux fonctions multiples (acoustique, thermique, sécurité incendie, décoration).

Le plafiste construit des plafonds modulaires : ouvrages constitués de dalles ou panneaux amovibles mis en œuvre sur une ossature métallique porteuse.

Les ouvrages

  • Doublages de murs (isolation par l’intérieur avec des complexes plaques de plâtre + isolant laine minérale, polystyrène (PSE) et polyuréthane (PU)
  • Cloisons distributives (dans un local, un logement)
  • Cloisons séparatives (entre deux locaux, 2 appartements)
  • Plafonds suspendus sur ossatures métalliques
  • Planchers en système sec et allégé (plaques de plâtre et isolant)
  • Gaines techniques verticales

Le marché

Très vaste. Tous les types de bâtiment (bureaux, commerces, logements, maisons, établissements recevant du public…) en neuf et en rénovation.

Un métier d’avenir, au coeur des défis du bâtiment de demain

Professionnel du second œuvre (aménagement et équipement des bâtiments), le plâtrier-plaquiste est autonome et polyvalent sur les petits chantiers et travaille sous la responsabilité d’un chef d’équipe sur les chantiers plus importants.

Un plaquiste confirmé peut se spécialiser dans les travaux d’aménagement, de finition et d’ornementation, devenir chef d’équipe, voire chef de chantier (avec un BTS) ou bien artisan installé à son compte.

Comment devenir Plâtrier-plaquiste

Découvrez les différents parcours de formation pour accéder à ce métier
Haut de page