Elève

Formation initiale

Pourquoi choisir la filière professionnelle ?

Des études courtes, alternance théorie/ pratique sur le terrain, une rémunération pendant votre formation

La filière professionnelle vous permet de vous former aux métiers du plâtre et de l’isolation d’avenir grâce à des cours pratiques ou théoriques et des périodes de travail en entreprise. Cette formule est idéale pour ceux qui désirent réaliser des études courtes, être directement opérationnels après leur formation et trouver un emploi rapidement dans le domaine souhaité. Grâce à la filière professionnelle, vous avez également l’opportunité d’apprendre un métier et monter en compétence tout en touchant un salaire correspondant à un pourcentage du SMIC.

… un job tout de suite, des perspectives d’évolution très vite !

Le secteur du plâtre et de l’isolation embauche régulièrement. Les débouchés sont nombreux notamment en raison d’une vague de départs en retraite mais aussi de la dimension énergétique et donc écologique des métiers de cette filière. Avec de l’expérience, vous aurez la possibilité d’évoluer dans votre carrière et même de créer votre entreprise.

CFA, lycée professionnel, compagnons du devoir : le point sur les centres de formation

Plusieurs structures permettent de vous former à un métier du plâtre et de l’isolation tout en touchant un salaire variable selon votre âge et votre niveau de formation. Il n’est pas toujours évident de faire la différence entre ces multiples formations. On vous aide à y voir plus clair !

Les CFA

Les Centres de Formation d’Apprentis (CFA) sont ouverts aux jeunes de 15 à 30 ans. Ces établissements permettent d’apprendre un métier et d’obtenir un diplôme (CAP, BEP, etc.) qui facilitera votre entrée dans le monde du travail. Pendant cette formation en alternance, vous serez accompagné par une équipe constituée de formateurs qui assureront un suivi personnalisé de votre cursus en apprentissage. 25% du temps minimum est consacré à la formation en CFA, tandis que le reste du temps est dédié à l’immersion en entreprise. Le rythme est généralement d’une semaine de cours et deux semaines en entreprise. Les périodes en entreprise sont prises en charge par un maître d’apprentissage. Ce professionnel vous « prendra sous son aile » afin de vous faire profiter de son savoir-faire et vous aidera à acquérir toutes les compétences nécessaires à l’exercice d’un métier.

Les lycées professionnels

Après la 3ème et à tout moment de votre parcours, il est possible d’intégrer un lycée professionnel pour vous former à un métier et décrocher un diplôme qui témoignera de votre savoir-faire. Contrairement au CFA, vous aurez alors le statut d’élève et non pas d’apprenti. En revanche, pour ce qui est du contenu de la formation, il n’y aura pas de réelles différences et les enseignements généraux seront également au rendez-vous. Durant votre cursus, vous bénéficierez d’un accompagnement personnalisé et vous aurez à réaliser des stages en entreprise qui vous feront monter en compétence.

Les Compagnons du Devoir et du Tour de France

L’association Les Compagnons du Devoir prépare les jeunes, à partir du niveau 3ème, à exercer un métier manuel via une formation en apprentissage. À l’image des autres formations, la formule alterne entre cours en CFA et périodes en entreprise. Une fois un diplôme en poche, le jeune apprenti pourra continuer à se former à son rythme en réalisant le Tour de France, c’est-à-dire un voyage de plusieurs années, en France ou à l’étranger, au cours duquel il évoluera de ville en ville pour travailler pour diverses entreprises en étant rémunéré. Ce voyage permet d’accroître ses connaissances tout en s’ouvrant sur le monde. Le compagnon pourra compter sur une maison de Compagnons durant son périple pour se loger et se nourrir. Les valeurs de partage et de transmission sont fondamentales pour les Compagnons du Devoir qui prennent à cœur de former des jeunes dans 6 filières représentant plus de 30 métiers.

Quels sont les diplômes de la formation pro ?

La formation professionnelle permet d’obtenir des diplômes tels que :

  • le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle, avec la possibilité de poursuivre via une Mention Complémentaire)
  • le BEP (Brevet d’Etudes Professionnelles)
  • le BP (Brevet Professionnel)
  • le Bac Professionnel
  • le BTS (Brevet de Technicien Supérieur)
  • le TP (Titre Professionnel)
  • la licence Pro (la licence Professionnelle)

Plusieurs diplômes peuvent mener aux métiers du plâtre. Une formation incontournable est par exemple le CAP MIP (métiers du plâtre et de l’isolation) qui remplace le CAP plâtrier plaquiste depuis 2019. On trouve aussi le CAP staffeur ornemaniste, le BP métiers du plâtre et de l’isolation (2 ans après le CAP) ou encore le Bac Pro aménagement finition du bâtiment qui peut être complété par un BTS AF (aménagement finition).

Voir la carte des parcours de formation

Où trouver une école près de chez moi ?

CFA du CCCA-BTP, Compagnons du Devoir, Lycées professionnels de l’Education Nationale, AFPA, fédération compagnonnique… Découvrez les formations à proximité !

J’aimerais trouver un établissement près de…

Nos conseils pour décrocher un contrat en entreprise

  1. Démarchez au bon moment ! Votre rentrée est en septembre ? Commencez à chercher une entreprise d’accueil dès le printemps ou même un peu avant afin de ne pas rater de précieuses opportunités.
  2. Faites un tour régulier sur les principaux sites de recherche d’emploi, et créez-vous des alertes pour être averti dès qu’une annonce correspondant à vos critères de recherche est mise en ligne.
  3. Envoyez des candidatures spontanées, et n’oubliez pas de personnaliser vos lettres de motivation et de soigner votre CV autant sur la forme que sur le fond.
  4. Faites jouer votre réseau : de la famille aux amis en passant par l’entourage éloigné. Rapprochez-vous des centres de formation qui disposent souvent d’un certain nombre de contacts qui pourront vous être utiles pour décrocher un entretien et signer votre contrat d’apprentissage.